François-René Rideau (fare) wrote,
François-René Rideau
fare

  • Music:

Confusion entre Droit et Fait

Il faudra qu'un jour j'écrive un long billet sur la différence entre Droit et Fait. L'absence de conceptualisation de la distinction catégorique nette entre Droit et Fait semble être une caractéristique commune à de nombreux esprits intelligents qui rejettent le libéralisme. Le Fait est de l'ordre du Métaphysique, de ce qui est donné, de cette Réalité "qui reste quand on cesse d'y croire". Le Droit est de l'ordre de l'Éthique, de ce qui doit être, de cette Action Humaine qui est le fait de l'homme parce qu'il y croit. (Notons qu'à défaut de lui connaître un meilleur nom, j'appelle ici Éthique ce continuum qui contient entre autres la morale individuelle autant que l'espace juridique du Droit, qui se distinguent en ce que le premier fonde ses évaluations sur les opinions individuelles, tandis que le suivant fonde les siennes sur les connaissances communes, sans parler de tous les variantes imaginables.)

Là où la confusion catégorique entre Fait et Droit devient la plus grotesque est quand un bienpensant de quelque bord en vient à rejeter avec véhémence un point de vue sous prétexte qu'il mène à des conclusions odieuses. Exemple récent, un communiste rejetait le point de vue Darwiniste, sous prétexte qu'il promouvrait l'exploitation du faible par le fort. Dans cette démarche comme partout dans le reste de notre échange épistolaire, il était incapable de distinguer métaphysique et juridique, incapable de faire la différence entre discours normatif et discours descriptif. Or, interpréter normativement en "cela DOIT être" ce qui se veut le descriptif "cela EST" relève de l'erreur de catégorie; et cette erreur est invisible à qui est innocent de la distinction entre Fait et Droit. D'où la psychopathologie qui consiste à redouter et vouloir censurer un point de vue descriptif sous prétexte qu'avec ladite erreur de catégorie on obtiendrait une conclusion gênante. Encore une phobie basée sur une croyance irrationnelle de l'ordre de l'erreur catégorique -- où Albert Ellis et Alfred Korzybski se complètent. (Pour un esprit rationnel, tous les points de vue rationnels sur la réalité sont valables, et de par l'existence de la réalité, ils se recoupent forcément de façon cohérente moyennant réinterprétation adéquate, toute contradiction étant dans l'observation ou l'interprétation et non pas dans la structure objective sous-jacente. Pour resortir un vocabulaire de matheux, ces points de vue sont des homéomorphismes locaux dressant des cartes d'une variété et localement identiques à isomorphisme près sur les domaines où ils se recouvrent.)

Tags: fallacies, fr, justice, libertarian, metaphysics, natural law, philosophy, psychology, statism
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 3 comments