François-René Rideau (fare) wrote,
François-René Rideau
fare

  • Music:

Ode à Bruxelles

Ce week-end, je fus de retour dans la capitale des moules et puis des frites, de la bière et du chocolat, du Manneken Pis et de sa nouvelle copine Jeanneken Pis; dans la ville aux septs niveaux administratifs, où il est si difficile de construire que les ruines jouxtent les monuments, et que les façades classées préservées cachent des terrains vagues en attente d'un avenir incertain; dans les rues sâles qui abritent des maisons proprettes, où l'humour gras sans prétention le partage à la morgue bureaucratique, où l'art nouveau le dispute à l'architecture néo-stalinienne, et où les bandes dessinées s'affichent sur les murs extérieurs aussi bien qu'intérieurs, où l'alignement des façades lui-même est un art séquentiel qui depuis bien avant l'OuBaPo se lit dans les deux sens; la ville aux deux langues officielles, qui parle toutes les langues de l'Europe et d'ailleurs; la ville où Jacques Brel n'en finit pas de mourir de mort subite, où la vie pousse comme une mauvaise herbe résistante dans tous les endroits délaissés par les tentacules de l'administration, si affairés à empoisonner tout ce qu'ils touchent. Bruxelles, qui a survécu aux canons, ultima ratio regis, de Louis XIV, et qui survivra à la Lèpre zéropéenne. Bruxelles, je t'aime.

Tags: art, belgium, brussels, comics, food, fr, memories, recommendation, travel
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 6 comments