June 1st, 2005

eyes black and white

links of the day

I've decided that from now on, I will publish more links on my blog.

A Libertarian Gem Available Again, by Tom Palmer. (In Paris, my parents live rue Augustin Thierry. And yes, his history of medieval England is Great.)

Don't Do Me Any Favors, by Bryan Caplan.

A libertarian classic: The Incredible Bread Machine.

Anyone who designs anything should be aware of Thoughtless Acts -- also a Flickr feed. (Cám ơn, Tamu).
eyes black and white

Mots de quatre lettres

Mon ami Gavin m'a appris que l'académie française — ou tout autre dépotoir de Picrocholes rances — avait décrété, loi Toubon à l'appui, que dorénavant il ne faudrait plus dire blog, mais bloc-note ou simplement bloc. Ma réponse est: FUCK YOU WITH A RUSTY CHAINSAW, YOU STERILE SENILE TWITS! — et comme ce n'est pas du français, vous n'avez aucune autorité à faire valoir. Toutefois, puisque vous êtes trop microcéphales pour le comprendre si ce n'est pas en français, je vous le redis ainsi: ALLEZ VOUS FAIRE ENCULER, PUTAINS DE PUCERONS FASCISTES DÉCRÉPIS! Les pires sont bien sûr les fientes de pou qui des deux côtés de l'Atlantique font appliquer les diktats nauséabonds des prétendus défanceurs la Lang-fransèze. Contre les commissaires politiques et autres morts-vivants, je recommande la tronçonneuse et le fusil à double canon. Y en a pas beaucoup qui sont capables de me faire jurer sur mon blog. Ils en sont.

eyes black and white

Liens du jour

J'ai décidé que dorénavant, je publierais davantage de liens sur mon blog.

Sur l'actualité, les cocasseries du non, par notre Citoyen Durable. (Pas étonnant qu'il soit durablement citoyen, vu que notre État refuse de reconnaître votre rejet de sa citoyenneté si vous n'avez pas précédemment fait acte de soumission à un autre État.)

A l'instar de Gaston, j'en profite pour me débarrasser de mon courrier en retard.

Le Dictionnaire Marseillais me rappelle mes escapades provençales. Tè, j'aimerais que les brèles qui nous gouvernent aillent chercher Molinari!

Melaka, fille d'Edika, fait aussi des bédés (Cám ơn, Noliv).